04 78 91 73 24‬

Glossaire des adoucisseurs

Adoucissement :

Procédé de traitement destiné à éliminer la dureté de l’eau (due à la présence des sels alcalino- terreux, carbonates, sulfates et chlorures de calcium et de magnésium). L’eau adoucie n’est pas incrustante et mousse facilement avec le savon. L’adoucissement est effectué par passage de l’eau à travers un échangeur de cations (permutation des ions calcium avec les ions sodium) régénéré avec du chlorure de sodium.

cation :

Ion chargé positivement.

cycle : (d’un échangeur d’ions) :

Volume d’eau produit par un échangeur d’ions entre deux régénérations.

Les étapes du cycle de régénération :

Détassage et lavage, l’eau du réseau est injectée sous pression par une crépine situé au fond de la bouteille. Le impurtées et le calcaire sont évacués à l’égout ; Premier rinçage ; Désinfection, de l’eau salée est transformée en chlore libre par un électrolyseur, ce qui désinfecte la bouteille et les résines à chaque régénération ; Rincage ; Rechargement en sodium des grains de résine

Degré français :

Unité de concentration des substances chimiques en solution aqueuse. Un degré français (1°f) équi- vaut à 0,2 milliéquivalent par litre ou 10mg/l de CACO3

Degré hydrotimétrique (TH) :

Unité de dureté de l’eau, exprimée en degrés français. C’est à dire que lorsque l’on mesure 28° de TH cela correspond à 28 kilo gramme de calcaire par 100 mètres cube d’eau. Le TH que nous préconisons pour les besoins de l’homme est entre 8 et 10° de TH. En sortie de la bouteille, l’eau adoucie est à zéro degré. Un mitigeur réglable situé sur la tête de commande permet de mitiger l’eau adoucie avec de l’eau dure afin d’obtenir le bon degré de TH de l’eau en fonction des besoins

Dureté (d’une eau) :

Teneur en calcium et magnésium, s’opposant à la formation de mousse avec le savon et permettant le dépôt de sels insolubles et incrustants (tartre ou incrustations).

Eau douce :

Eau définie comme étant l’opposé, soit d’une eau salée (elle est alors une eau à faible teneur en minéraux dissous), soit d’une eau dure (dans ce cas, elle est une eau à faible teneur en calcium et en magnésium).

Entartrage :

Formation sur les parois des récipients ou des tuyauteries d’une couche de tartre (dépôt générale- ment dur et adhérent, quelquefois poreux) constitué essentiellement de sels (carbonates, sulfates, silicates de calcium, etc.) provenant des eaux dures ou calcaires.

Milliéquivalent par litre : (meq/l)

Unité de concentration des corps dissous dans une solution aqueuse : 1 meq/l correspond à laconcentration d’une solution normale diluée mille fois. 1 meq/l équivaut à 5 degrés français.

Régénération :

Opération effectuée sur une résine échangeuse d’ions saturée, de façon à la ramener à son état initial. La régénération consiste à faire percoler sur la résine une solution saline, de haute pureté.

Résine :

Terme partiellement impropre désignant les matériaux granulaires utilisés en échange d’ions (échangeurs de cations, échangeurs d’anions).

 

Sel :

Substance résultant de l’action d’un acide sur une base. Parmi les sels utilisés en traitement des eaux on peut citer : le chlorure de sodium, le silicate de sodium, le chlorure ferrique, le sulfate d’aluminium. Le sel utilisé pour la régénération des adoucisseurs d’eau est constitué de chlorure de sodium de très grande pureté.

 

Tartre :

Dépôt généralement dur et adhérent, quelquefois poreux, constitué essentiellement de sels (carbonates, sulfates, silicates de calcium, etc.) provenant des eaux dures ou calcaires.

demande de rappel

Laissez-nous vos coordonnées,
nous vous rappelons dans les 48h.

Nom 
N° tél*
Horaire 



Sélection de produits
Délai 48h
Notre équipe
SAV
Garantie